Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share
2019
Sites 
Porquerolles
Theme 
Faune terrestre

Résumé. À l’initiative de la municipalité d’Hyères-les-Palmiers et du Parc national de
Port-Cros, une étude sur la qualité de la nuit à Porquerolles a été lancée par l’Association
Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes (ANPCEN) en 2016.
L’objectif de cette étude est de tendre vers un éclairage efficace tout en limitant son impact
sur l’environnement. La présente étude entre dans le cadre de ce projet. Son objectif est
d’améliorer les connaissances sur les Hétérocères et les Coléoptères crépusculaires et
nocturnes de Porquerolles et d’analyser les résultats par rapport à la problématique de la
pollution lumineuse. Trois points de relevé (jardin Emmanuel Lopez, bassins de lagunage,
fort de la Repentance), représentatifs de différents milieux et de différentes expositions à la
pollution lumineuse ont été étudiés lors de 4 sessions en 2016/2017. La qualité de la nuit
selon l’étude de l’ANPCEN est moins bonne au jardin Emmanuel Lopez par rapport au
bassin de lagunage et au fort de la Repentance, ce dernier étant le point ayant la meilleure
qualité de nuit. Au total, 93 espèces de Coléoptères et 64 espèces d’Hétérocères ont été
observées sur l’île de Porquerolles. Pour les Hétérocères, un gradient de richesse spécifique
est observé du point le plus exposé à la pollution lumineuse à celui qui est le moins exposé,
avec 21 espèces pour le jardin Emmanuel Lopez (point n°1), 35 pour le bassin de lagunage
(point n°2) et 57 pour le fort de la Repentance (point n°3). Pour les Coléoptères en revanche,
le point n°1 est aussi riche que le n° 3 avec 56 espèces pour chacun alors que le point n°2
ne comporte que 38 espèces. Une fois les pistes d’actions proposées par l’ANPCEN pour la
réduction des pollutions mises en place sur l’île de Porquerolles, il sera intéressant de réaliser
— 128 —
une nouvelle campagne d’inventaires selon le même protocole afin d’identifier une éventuelle
évolution de la diversité et de l’abondance en Hétérocères et en Coléoptères.
Mots-clés : pollution lumineuse, Hétérocères, Coléoptères, inventaire, Porquerolles,
archipel des îles d’Hyères, Parc national de Port-Cros.

Abstract. Contribution to the knowledge of crepuscular and nocturnal Heteroceran
and Coleopteran communities on Porquerolles Island (archipelago of Hyères Islands,
department of Var) in connection with the environment. On the initiative of Hyères-les-
Palmiers municipality and Port-Cros National Park, a study on the night quality at Porquerolles
was launched by the Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement
Nocturnes (ANPCEN) in 2016. The aim of this study is to promote efficient lighting while limiting
its impact on the environment. The present study is related to this project. Its objective is to
improve the knowledge of Porquerolles’ crepuscular and nocturnal Heterocera and Coleoptera
and to analyze the results in relation to the problem of light pollution. Three survey points
(jardin Emmanuel Lopez, constructed wetland, fort Repentance) representative of different
environments and different exposures to light pollution were studied during 4 sessions in
2016/2017. According to the ANPCEN study, the night quality is less good in the jardin
Emmanuel Lopez compared to constructed wetland and the fort Repentance, the latter
being the point with the best night quality. In total, 93 species of Coleoptera and 64 species
of Heterocera were observed during our survey. On the one hand, for Heterocera, a specific
richness gradient is observed from the most exposed point to light pollution to the least
exposed, with 21 species for the jardin Emmanuel Lopez (point n°1), 35 for the lagooning
basins (point n°2) and 57 for the fort Repentance (point n°3). On the other hand, for Coleoptera,
point n°1 is as rich as point n°3 with 56 species each, whereas point n°2 yielded 38 species
only. It will be interesting to carry out a new survey with the same protocol when the action
proposals for the reduction of the pollution, as promoted by the ANPCEN, will be effective in
order to identify a possible evolution of diversity and abundance in Heterocera and Coleoptera.
Keyword: light pollution, Heterocera, Coleoptera, inventory, Porquerolles, archipelago
of Hyères islands, Port-Cros National Park.

Authors 
Marion FOUCHARD, Jean-Pierre HÉBRARD, David GEOFFROY, Philippe PONEL
Editor 
Parc national de Port-Cros
Pages number 
36
Reference 
Sci. Rep. Port-Cros natl. Park, 33: 127-162 (2019)