Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share
Format: 2020
Flore marine
1980

Long de 150 m, ce transect traverse une lagune à Cymodocea nodosa, un récif-barrière de Posidonia oceanica, des étendues de matte morte de Posidonia, et se termine dans un herbier de Posidonia.

En plus de la nature des formations traversées, les auteurs mesurent, tous les 20 au 100cm, la profondeur; la densité des faisceaux de Posidonia ainsi que la hauteur de leur déchaussement.

Faune terrestre
1980

La plaine d'Hyères est située à 20km au Nord-Ouest de l'île de Port-Cros, 130km environ au Sud-Est de la Camargue.

Après avoir brièvement décrit les différents milieux, les auteurs indiquent les statuts de tous les oiseaux aquatiques, en accordant une attention particulière aux limicoles et aux canards.

Flore marine
1980

La plupart des mesures ont été effectuées le long du transect permanent mis en place dans la baie de Port-Cros, au travers de la lagune à Cymodocea nodosa Ascherson et du récif-barrière de Posidonia oceanica.

Afin de rechercher si une faible pollution pouvait avoir un effet sur ce rapport, quelques prélèvements ont également été effectués autour du débouche du petit égoût situé sous le fort du Moulin, dans la baie de Port-Cros.

Ecologie/Développement durable
1980

Le 8 septembre 1979, nous avons eu l'occasion de recueillir un calmar (Loligo vulgaris), de 50 cm de longueur, mort, échoué sur la grève au fond du port de Porquerolles, à proximité de l'embouchure de la Garonne.

Il nous a paru intéressant de déterminer la teneur en mercure total de ce Céphalopode.

Flore marine
1980

L'utilisation de la spectrophotométrie d'absorption atomique sans flamme a permis de déterminer la teneur en mercure total de différents échantillons[...]d'un des secteurs les plus fréquentés par les bateaux de l'île de Porquerolles.

L'utilisation de la spectrophotométrie d'absorption atomique sans flamme a permis de déterminer la teneur en mercure total de différents échantillons d'algues, de phanérogames marines et d'animaux benthiques provenant d'un des secteurs les plus fréquentés par les bateaux

Flore marine
1980

La possibilité de dater des rhizomes morts de posidonies en place (mattes mortes) est vérifiée.

Faune marine
1980

Estimation de la densité des populations de 13 espèces de macroéchinodermes (Echinoidea, Asteroidea, Ophiuroidea, Holothuroidea) par des relevés in situ dans 33 stations distribuées autour des îles de Port-Cros et de Bagaud[...]

Estimation de la densité des populations de 13 espèces de macroéchinodermes (Echinoidea, Asteroidea, Ophiuroidea, Holothuroidea) par des relevés in situ dans 33 stations distribuées autour des îles de Port-Cros et de Bagaud entre 1.5 et 35 m de profondeur et signalisation de plusieurs autres espè

Flore marine
1980

La répartition spatiale des faisceaux et sa variabilité au sein d'une même matte d'herbier de Posidonia oceanica (microstructure)

Aussi bien que l'erreur commise lors de l'extrapolation au m2 des valeurs de densité des faisceaux à partir de mesures sur de petites surfaces, ont été étudiées dans la baie de Port-Cros.

Faune terrestre
1980

Cet article, sur la biologie de Phyllodactylus europaeus, étudie plus particulièrement son écologie dans une population naturelle de Port-Cros.

La place qu'occupe ce petit Gekkonidae  nocturne dans un écosystème insulaire simplifié el le rôle que jouent les ressources spatiales dans la régulation de la population.

Ecologie/Développement durable
1980

La présente étude du port de Porquerolles concerne la pollution du plan d'eau, des organismes (algues, phanérogames marines, animaux benthiques et poissons) et du sédiment par divers métaux lourds: cadmium, cuivre, mercure, nickel, plomb et zinc.

Les analyses montrent des teneurs relativement importantes de ces éléments au niveau des appontements fréquentés par les embarcations à moteur.