Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share
Format: 2020
Sciences de la vie
1977

L'utilisation de la spectrophotométrie d’absorption atomique sans flamme a permis de déterminer la teneur en mercure de différents échantillons d'eau de mer, de sédiments, d'algues et d'animaux benthiques prélevés dans le port de l'île de Port-Cros.

Les résultats obtenus montrent que les eaux et les sédiments du port de Port-Cros son pollués par le mercure, mais les concentrations en mercure total enregistrées sont encore relativement faibles par rapport à celles qui caractérisent les grandes régions industrielles, agricoles et urbaines du l

Flore marine
1976

Ch. tenellus Zan. n'est pas mentionné que de l'Adriatique par Hauck (1885), Kuckuck (1895), Vatova (1948) et Ercegovic (1955,1957) et du Golfe de Naples par Berthold (1882) et Funk (1955).

A notre connaissance il n'a été signalé qu'une seule fois sur les côtes de Méditerranée nord-occidentale, par Sauvageau (Hamel, 1935) à Villefranche.

Faune marine
1976

Le comportement de reproduction de Spicara smaris (L.) a été observé en plongée à Port-Cros et à Marseille.

Les territoires de ponte sont très étendus et se situent sur des fonds détritiques au delà de la limitée en profondeur de l'herbier de Posidonies.

Flore marine
1976

Les auteurs ont cartographié les biocénose benthiques des étages supralittoral, médiolittoral et infralittoral, jusqu'à l'herbier de Posidonia oceanica.

Faune marine
1976

Une première liste de 92 espèces de Spongiaires récoltés ou observés dans la zone marine du PNPC est donnée.

La localisation de chaque espèce est précisée. Erylus discophorus var. deficiens Topsent est considérée comme une bonne espèce.

Faune marine
1976

L'exploitation scientifique des cétacés échoués sur les côtes françaises n'est effective que depuis la création par le Muséum National d'Histoire Naturelle du "Centre d'Étude des Mammifères Marins" en 1972.

En 4 années, 25 cétacés, appartenant à 6 espèces, se sont échouées sur les côtes du Var.

Ecologie/Développement durable
1976

Cinq plongées ont été effectuées dans les eaux du PNPC. trois d'entre elles, au Sud de l'îlot de la Gabinière, ont permis l'étude de la falaise profonde et de roches isolées entre 500 et 80m de profondeur.

Dans le Nord de Port-Cros, deux plongées ont mis en évidence des fonds à algues libres à la profondeur de 40 à 60m.

Sciences de la vie
1976

L'utilisation de la spectrophotométrie d'absorption atomique sans flamme a permis de déterminer la teneur en mercure des eaux, des sédiments et des tissus des phanérogames marines dans la lagune de la baie de Port-Cros.

La comparaison des résultats obtenus montre que Zostera noltii et Cymodocea nodosa ont le pouvoir de concentrer le mercure dans leurs tissus

Flore marine
1976

L'herbier de posidonies de Port-Cros ne semble pas subir à l'exception de celui des baies de Port-Cros et de Pot-Man, de dégradations importantes d'origine locale.

Cependant, on peut craindre que la baisse générale de la qualité du milieu marin devant le littoral varois entraine une baisse de la vitalité des herbiers de Port-Cros.

Faune marine
1976

La  Reteporella elegans a été découverte sur un fond rocheux coralligène des îles d'Hyères.

Elle appartient à un genre qui n'était pas signalé en Méditerranée. Son port colonial arbusculaire sans anastomoses des branches est remarquable, ainsi que sa forte calcification, ses aviculaires arrondis et ses épines qui peuvent être massuées et antenniformes.