Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share
Format: 2020
Faune marine
1976

L'exploitation scientifique des cétacés échoués sur les côtes françaises n'est effective que depuis la création par le Muséum National d'Histoire Naturelle du "Centre d'Étude des Mammifères Marins" en 1972.

En 4 années, 25 cétacés, appartenant à 6 espèces, se sont échouées sur les côtes du Var.

Ecologie/Développement durable
1976

Cinq plongées ont été effectuées dans les eaux du PNPC. trois d'entre elles, au Sud de l'îlot de la Gabinière, ont permis l'étude de la falaise profonde et de roches isolées entre 500 et 80m de profondeur.

Dans le Nord de Port-Cros, deux plongées ont mis en évidence des fonds à algues libres à la profondeur de 40 à 60m.

Sciences de la vie
1976

L'utilisation de la spectrophotométrie d'absorption atomique sans flamme a permis de déterminer la teneur en mercure des eaux, des sédiments et des tissus des phanérogames marines dans la lagune de la baie de Port-Cros.

La comparaison des résultats obtenus montre que Zostera noltii et Cymodocea nodosa ont le pouvoir de concentrer le mercure dans leurs tissus

Flore marine
1976

L'herbier de posidonies de Port-Cros ne semble pas subir à l'exception de celui des baies de Port-Cros et de Pot-Man, de dégradations importantes d'origine locale.

Cependant, on peut craindre que la baisse générale de la qualité du milieu marin devant le littoral varois entraine une baisse de la vitalité des herbiers de Port-Cros.

Faune marine
1976

La  Reteporella elegans a été découverte sur un fond rocheux coralligène des îles d'Hyères.

Elle appartient à un genre qui n'était pas signalé en Méditerranée. Son port colonial arbusculaire sans anastomoses des branches est remarquable, ainsi que sa forte calcification, ses aviculaires arrondis et ses épines qui peuvent être massuées et antenniformes.

Flore marine
1975

Le Discosporangium mesarthrocarpum a longtemps été considéré comme une espèce rarissime des côtes yougoslaves et du Golfe de Naples.

Plus récemment, il vient d'être signalé en Corse.

Ecologie/Développement durable
1975

22 campagnes au total ont été portées, du côte du large jusqu'à distance de 600 mètres du rivage, délimitant actuellement la zone de fonds marins autour de l'archipel:

Port-Cros, Bagaud, La Gabinière, que couvre quelque quinze cents hectares, rattachée au Parc National.

Faune terrestre
1975

La réintroduction de cette espèce à Port-Cros a pour but de sauvegarder son avenir, menacé dans les quelques secteurs qu'elle occupe encore dans les Maures et L’Estérel.

Dans ces deux zones géographiques son extinction est, en effet, très possible dans les prochaines années.

Faune marine
1975

Une nouvelle espèce de Gastéropode opisthobranche de l'Ordre des Nudibranches, du Sous-Ordre des Hétérohépatiques et de la famille des Facelinidae, a été découverte en plongée sur l'îlot de la Gabinière - Parc National de Port-Cros

Cette espèce est décrite sous le nom de: Facelina gabinierei, nov. sp.

Flore marine
1975

A l'aide de documents photographiques anciens et récents, complétés par des témoignages oraux et des observations en plongée,

il est possible de démontrer que le récif-barrière de Posidonia oceanica (L.) Delile (l'une des richesses du PNPC) a considérablement régressé depuis le début de siècle.