Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share
Le 04/10/2021
Institutionnel

Les membres du Conseil économique social et culturel du Parc national de Port-Cros (CESC) se sont réunis le 28 septembre dernier autour du bilan du dernier plan triennal d'actions 2017-2020 et ont posé les bases du planning du CESC 2021-2022.

Au cours de la réunion du 28 septembre 2021, les membres du Conseil économique social et culturel du Parc national de Port-Cros (CESC) ont collaboré à la redéfinition du rôle et des actions du CESC, et ont dressé le bilan d'une charte ambitieuse qui a porté quelques 240 projets et plus de 200 partenariats. C'était également l'occasion d'évoquer le planning 2021-2022 du CESC.
© Christel Gérardin - Castel Sainte Claire, siège du Parc national de Port-Cros

Le Conseil économique, social et culturel du Parc national de Port-Cros est l'organe qui fait le "lien entre l'établissement public et les acteurs économiques du territoire" a rappelé le Directeur du Parc, Marc Duncombe qui a également précisé que l'ambitieuse charte portée par le Parc national résulte depuis 2006 d'une co-construction avec les acteurs du CESC : représentants des îles d'Or, offices de tourisme, associations, entreprises, producteurs et pêcheurs locaux... 

Au nombre des projets et faits marquants qui ont structuré le dernier plan triennal, l'on peut noter l'impulsion du Parc pour :

  • s'ouvrir à de nouveaux partenariats, avec les acteurs du territoire, avec les associations, avec le Muséem départemental du Var
  • favoriser l'inclusion des personnes en situation de handicap,
  • développer un lien étroit avec l'expression artistique 
  • mettre en adéquation offre touristique et développement durable avec la création de la marque "Esprit Parc"
  • organiser l'éducation à l'environnement et la sensibilisation à l'écocitoyenneté
  • participer à la formation professionnelle orientée nature (Bacs pro, BTS Gestion et Protection de la Nature)
  • multiplier les sorties et rendez-vous "nature"

La Charte du Parc actée, le CESC s'engage à présent dans son déploiement opérationnel. A l'issue du bilan d'un premier plan triennal, le CESC devra ainsi sélectionner les projets qui viendront enrichir le prochain programme pluriannuel et échanger lors de commissions thématiques et réunions plénières.

Le Conseil économique, social et culturel (CESC)

Le Conseil économique, social et culturel, présidé par Michel Dalmas, assiste le conseil d’administration et la Direction du Parc national notamment, en matière de politique contractuelle, de suivi et de mise en œuvre de la charte du territoire et d’animation de la vie locale.

Il est composé de plus de 70 membres, des représentants d’organismes d’associations et de personnalités qui participent à l’activité économique, sociale et culturelle dans le Parc national ainsi que des représentants des habitants et des usagers du Parc national (résidents, commerçants, pécheurs, guides...).

La composition du CESC est notifiée dans le recueil des actes administratifs du Parc relatif aux instances.