Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share
Le 23/11/2020

8 grandes nacres vivantes localisées en coeur de parc national, à Port-Cros, lors d’une prospection le 15 novembre dernier.

Ces nacres ont été repérées sur un secteur de quelques centaines de m2 (environ 500 m²), entre 23 et 28 m de profondeur avec, autour d’elles, au moins une quarantaine de nacre mortes. Les nacres vivantes mesurent entre 8 cm et 20 cm de hauteur (hauteur hors sédiment), ce qui permet de dire qu'il s'agit d'individus âgés de 1 à 2 ans. Ce site est donc certainement un site où des nouvelles recrues résistantes se sont installées depuis le dernier épisode de mortalité massive mais également un site propice à l'installation des nacres avec des courants fréquents favorables à l'alimentation de ce grand filtreur. Un suivi va être mis en place afin d'observer la survie et la croissance de ces individus et qui, sait, peut être, l'arrivée de nouveaux individus.

La mortalité massive de la grande nacre /Pinna nobilis/ est due à la présence du parasite /Haplosporidium pinnae/ (protiste, nouvelle espèce identifiée en 2018). La mortalité massive a démarré en Espagne à l'automne 2016, touchant des individus de toutes les tailles et à toutes les profondeurs. La mortalité a atteint pratiquement 100% des individus de grande nacre, en Espagne, en Italie et en France. Dans certaines lagunes, la mortalité semble moins importante qu'en mer ouverte. A Port-Cros, la mortalité était également considérée comme étant de quasi 100%. La découverte de nouveaux individus vivants est un réel espoir pour la survie de l'espèce et la reconquête des fonds marins par la Grande nacre.

Si vous observez une nacre vivante : ne la touchez pas, contactez le Parc national de Port-Cros, ce sont des informations précieuses. Et petit rappel : , il est interdit de la ramasser vivante ou morte : htps://cutt.ly/parc-national-de-Port-Cros-reglementation-e…

Pour aller plus loin : 

https://fr.calameo.com/read/0003183630ede3bc0cb0d