Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share

Informations en cas de risques naturels

Au même titre que tous les milieux naturels, le Parc national de Port-Cros doit faire face à deux risques majeurs : la faible pluviosité et le risque incendie dû aux fortes chaleurs et au vent.
Ces risques sont liés et il est important de se conformer aux indications données par la préfecture ou les agents du Parc national et relayés par des apnneaux d'information.
© Muriel Gasquy / PNPC - Le bateau Saint-Christophe qui alimente en eau potables les îles.

En cas de faible pluviosité et de risques incendie, les massifs forestiers peuvent être fermés. Sur le continent, c'est lorsque le risque est dit "exceptionnel" (noir) que les massifs sont fermés alors que sur les îles de Port-Cros et Porquerolles, les massifs forestiers sont fermés dès lors que le risque est "très sévère" et "exceptionnel" (rouge et noir).

Lors de ces fermetures, il est demandé de ne pas franchir les barrières à l'entrée des massifs, de rester sur les chemins ouverts, de ne pas faire de barbecue et de ne pas fumer en dehors des villages même les pieds dans l'eau.

Un autre risque naturel qu'il est possible de rencontrer sur les îles est le manque d'eau. En effet, le niveau des nappes phréatiques peut être très bas et par conséquent les îles peuvent être placées en alerte renforcée. Lorsque cela arrive il est demandé de limiter l'usage de l'eau pour favoriser les besoins en eau potable.

Chaque jour, un bateau transporte l'eau nécessaire à la vie sur l'île, ainsi il est demandé de faire attention à l'utilisation de l'eau même dans la vie courante pour tous les habitants. L'avitaillement en eau potable dans le port peut être suspendu le temps de l'alerte. Il est nécessaire de s'informer avant de se rendre sur les îles.