Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share

Les projets d'insertion

COPAINS COllections, PAtrimoine, INSersion

Depuis fin 2014, le projet COPAINS (Collections Patrimoine Insertion) conjugue l’entretien et le renouvellement des collections variétales d’arbres fruitiers sur l’île de Porquerolles en exploitation biologique avec l’insertion professionnelle de demandeurs d’emploi. Ce patrimoine génétique exceptionnel est réparti sur 19 hectares. Il constitue un support de travail permettant aux personnes éloignées de l’emploi de bénéficier d’une formation à l’arboriculture et à l’agroécologie dans le cadre de leur parcours professionnel. Il s'agit de concilier l’humain, la sauvegarde et la valorisation d’un patrimoine naturel et scientifique unique, existant depuis plus de 30 ans. Un site internet dédié http://copains-porquerolles.fr/ présente ce projet.

L’association Tremplin

Créée en 1985, TREMPLIN est une association loi 1901 à but non lucratif, située à La Seyne-sur-mer.

L’objet social de l’association se décompose en trois points principaux :

- la contribution à l’insertion sociale et professionnelle de publics majeurs en situation d’exclusion,

- la sensibilisation du grand public à une meilleure connaissance et préservation de l’environnement et du patrimoine de notre région,

- l’apport aux habitants de notre région d’outils et services visant leur développement culturel, éducatif, social et de loisirs dans tout cadre privilégiant l’apprentissage de la citoyenneté.

L’association utilise pour sa mission, et ce depuis 20 ans, les chantiers d’insertion en restauration de Patrimoine Bâti et en Travaux Forestiers, des animations pédagogiques « Développement Durable » auprès de classes, de centres de loisirs ACM et des chantiers de Jeunes en partenariat avec des services de prévention spécialisée.

L’association Tremplin met en place des contrats aidés de six mois, éventuellement renouvelables, rémunérés au SMIC. Le parcours d’insertion se compose de 17 heures hebdomadaires de travail en chantier et de 3 heures consacrées aux démarches d’accompagnement social et professionnel. Au total, les 40 mois de chantiers pour la restauration du patrimoine bâti du Parc national permettront d’embaucher en moyenne 35 personnes.

Dans le cadre de son engagement sociétal, le parc national de Port-Cros met à disposition son patrimoine et donne son appui pédagogique et logistique en vue d’actions à vocation sociale et de formation.

Couvrant la période 2014-2017, le programme « Valorisation Insertion Patrimoine » (VIP) est mis en œuvre en partenariat avec l’association Tremplin, une structure d’Insertion par l’Activité Economique (SIAE). Il vise la restauration du petit patrimoine bâti de l’île de Port-Cros, grâce à des chantiers d’insertion réalisés par des Varois ou Varoises exclus du marché de l’emploi, tels que les bénéficiaires des minimas sociaux, les jeunes sans qualification, les demandeurs d’emploi de longue durée ou encore les habitants de quartiers défavorisés. L’objectif est de lutter contre l’exclusion et de renforcer la cohésion sociale dans le cadre de l’économie sociale et solidaire.

 

 

L'association Acta Vista

Opération de rénovation de la batterie militaire du Lequin, propriété du Conservatoire du Littoral en partenariat avec le Parc national de Port-Cros.

La batterie du Lequin est une très belle fortification des îles d'Hyères voulue par Napoléon Ier pour résister aix forces navales britanniques. Sa fonction principale était de défendre la rade de Porquerolles mais aussi l'accès au port. la batterie a perdu son statut militaire à la fin du XIXème siècle.

Le projet

Le Conservatoire du Littoral est propriétaire de la batterie du Lequin depuis 2005, mise à disposition de l'association Acta Viste jusqu'en 2031 dans le but d'y réaliser un chantier de restauration couplé à un objectif de réinsertion et de formation à destination  des personnes du territoire en difficulté.

Le Parc national soutient ce projet et l'accompagne par une mission de protection des espèces, des milieux, des paysages et du patrimoine culturel.

Ce projet comprend plusieurs orientations :

- le bâtiment constitue un lieu de travail et de formation des personnes en difficulté dans le but de les accompagner vers l'emploi

- la restauration d'un site historique en respectant le patrimoine architectural

- l'ouverture du bâtiment aux visiteurs autour d'un projet culturel de qualité

Le projet est entré en 2018 dans sa première phase d'études architecturales et techniques.

http://www.actavista.fr/