Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share

Réglementation à terre

Panneau d'information à proximité du Parc national

Un parc national est un territoire d’exception ouvert à tous mais qui peut le rester grâce à la vigilance et au respect de chacun.
Les espaces naturels protégés situés en cœur de parc national ainsi que les espaces naturels du Conservatoire du littoral situés sur le domaine du Cap Lardier et gérés par le parc national, disposent d'une réglementation spécifique nécessaire à la préservation de ces territoires fragiles, au respect des différents usagers et à la prévention des risques.

Pour mieux s'imprégner du caractère exceptionnel des sites, il est conseillé d'éviter les mois de juillet et août.

 

Principales réglementations en cœur de parc (îles de Port-Cros et de Porquerolles) :

  • pas de camping ni de bivouac,
  • pas de véhicule motorisé à l’exception des véhicules de service ou autorisés,
  • pas de déchets en dehors des conteneurs pour ne pas altérer les milieux naturels et les paysages,
  • pas de bruit ni de dérangement pour préserver le caractère des lieux,
  • pas d’arme, la chasse étant interdite,
  • pas de chien pour maintenir la tranquillité de la faune et la salubrité des plages. Dans le village de Port-Cros, entre le fort du Moulin et la statue de St Joseph, l’accès au chien tenu en laisse est autorisé,
  • pas de cueillette, ni de prélèvement pour conserver la diversité biologique,
  • pas de feu ni de cigarette en dehors du village pour prévenir l’incendie et garder les plages propres.

Port-Cros ne se visite qu'à pied et les chiens sont interdits en dehors du village.

Porquerolles se découvre à vélo et à pied. Les chiens doivent être tenus en laisse sur les chemins et sentiers et sont interdits sur les plages. Ne pas oublier qu'il n'y a pas de point d'eau en dehors des villages.

 

Principales réglementations dans les espaces naturels du Cap Lardier et de la Presqu'île de Giens :

  • pas de camping ni de bivouac,
  • pas de véhicule motorisé à l’exception des véhicules de service ou autorisés,
  • pas de déchets en dehors des conteneurs pour ne pas altérer les milieux naturels et les paysages,
  • pas de bruit ni de dérangement pour préserver le caractère des lieux,
  • pas d’arme, la chasse étant interdite,
  • pas de cueillette, ni de prélèvement pour conserver la diversité biologique,
  • pas de feu ni de cigarette pour prévenir l’incendie et garder les plages propres.

 

Rappel :   En espace naturel protégé, la circulation motorisée en dehors des pistes et en dehors des voies ouvertes à la circulation publique est interdite. La fermeture de pistes ou de certaines routes est matérialisée par une barrière ou un panneau d'interdiction de type « B0".  

La pratique du vélo à pédalage assisté (bridé à 25km/h, 250 max, etc.), sauf disposition contraire explicite, est possible si la circulation des vélos au sens traditionnel est autorisée. Tout autre engin doté d'un moteur (notamment moto ou quad électrique, vélo électrique ne répondant pas à la norme NF/EN/15194A, etc.), considéré comme véhicule terrestre à moteur, est interdit. 

La circulation "hors-piste" expose le contrevenant à une peine allant jusqu’à 1500 euros (contravention de 5e classe - Article R.362-2 du code de l’environnement).

Code de l'environnement - article L. 362-1
Code de l'environnement - article L. 362-2

Demandes d'autorisation : 

En coeur de parc national, certaines activités ne peuvent s’exercer sans avoir préalablement été autorisées par le Parc national.

Sont concernés par les demandes d’autorisation : les manifestations publiques, la prise de vue et de son à des fins professionnelles ou à but commercial, les travaux, le survol motorisé, les prélèvements dans le milieu naturel ou l’introduction de végétaux et d’animaux et la chasse.