Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share
Le 22/11/2018

Le 22 novembre, hommage au travail de recherche de P. et D. Vignes, au Fort du Pradeau

sur la  Presqu’île de Giens (Hyères) en présence du directeur du Parc national de Port-Cros, Marc Duncombe

La saga des plantes libres

En décembre 2016, Pierre et Délia Vignes ont fait don au Parc national de Port-Cros et au Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles de leur extraordinaire herbier numérique comportant 1250 planches botaniques.

Réalisé depuis plusieurs dizaines d’années par Pierre le botaniste et Délia l’artiste, cet herbier numérique révolutionnaire permet un rendu très esthétique qui s’appuie sur une approche scientifique rigoureuse. Ainsi par des techniques de grossissement employées, il explore les secrets des plantes, souvent inconnus et apporte aux scientifiques un nouvel éclairage.

Le fruit du travail acharné de ces deux passionnés est destiné à la transmission au public et aux chercheurs, rendu possible grâce sa diffusion.

La qualité de leurs ouvrages publiés et leur grand nombre de conférences en font des auteurs de renommée nationale et internationale dans le monde de la botanique.

Un projet qui fait une large place à la biodiversité du territoire

En remerciement pour ce don exceptionnel, le Parc national de Port-Cros leur dédie un espace dans le Fort du Pradeau sur la presqu’île de Giens qui ouvrira ses portes au public en 2021, après un chantier de restauration de grande ampleur dont les études sont en cours. Le site accueillera un parcours de visite qui fera une large part à la biodiversité terrestre et marine du parc national de Port-Cros. Le fort du Pradeau offrira ainsi une véritable porte d’entrée, reflet du territoire et de ses richesses naturelles et culturelles.

Le Parc national  y présentera au public dans une scénographique innovante, l’herbier numérique, œuvre de Pierre et Délia Vignes dans un dispositif interactif qui valorisera les plantes caractéristiques de la flore locale et leur diversité.