Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share
Le 05/03/2020

La découverte d’une importante population de Puffin yelkouan durant la saison de reproduction 2018 est à l’origine de ces actions de baguage. La Ligue de Protection des Oiseaux Provence-Alpes-Côtes d'Azur est venue en soutien au Parc national de Port-Cros pour cette opération.
L'étude de ces colonies permet d’améliorer nos connaissances sur la dynamique des populations de cette île et de les comparer à celles étudiées sur Port-Cros, Porquerolles mais aussi à celles du Parc national des Calanques.
L’île du Levant apparaîtrait donc désormais comme un site d’importance majeure pour la conservation de l’espèce, puisque qu’elle représente une part importante de la population mondiale. La responsabilité du Parc national de Port-Cros est donc désormais accrue en termes de conservation pour cette espèce très localisée en méditerranée.
Durant deux nuits, une équipe s’est postée sur les sites de nidification de la colonie du clocher, composée d’une centaine de terriers creusés sous des blocs rocheux ou insérés dans des failles protégés par un couvert arboré.
Les oiseaux capturés ont pu être mesurés (récoltes de données biométriques : masse, longueur de l’aile, longueur du tarse et du bec). Des plumes ont également été prélevées, dans le but d’identifier le sexe des oiseaux capturés. Les Puffins ont ensuite été relâchés près de leurs terriers.