Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share
Le 28/05/2020

La résidence artistique "(Re)générations" au cap Lardier sur le post-incendie de la photographe franco-brésilienne, Lucia Guanaes à l'invitation du Parc national de Port-Cros se poursuit au cap Lardier.

Du 28 mai au 8 juin 2020, elle s'inscrit dans le cadre du projet "Cap Phœnix" soutenu par la fondation Total et la DRAC PACA, en partenariat avec le Frac PACA et le Conservatoire du littoral.

Programmé sur trois ans, le projet Cap Phœnix a pour objectif de rechercher et tester différentes techniques de restauration post-incendie qui font appel à des solutions fondées sur la nature. Il s'agit de permettre à ce site de retrouver ses qualités dans des délais plus rapprochés ; de diminuer sa sensibilité aux feux, et d’en faire un site de référence, à l’échelle régionale en matière de reconstitution d’écosystèmes et des paysages.

Ce projet inaugure un cycle de résidences d’artistes que le Parc national de Port-Cros initie sur son territoire avec ses partenaires hors saison pour ouvrir aux artistes invités d’autres perspectives, de nouveaux angles de vue et d’approche de cet environnement d’exception.

L’idée générale de cette première résidence est de valoriser le travail des agents du Parc national de Port-Cros, avant, et après l’incendie ; de garder une trace, réaliser un travail de mémoire autour de cet événement, et, enfin, montrer en quoi l’accueil d’un artiste en immersion dans la nature et les rencontres faites sur place, influent sur sa démarche.

Lucia Guanaes a été accueillie pour un premier séjour en résidence en octobre 2019 au Cap Lardier. Elle a sillonné le site avec les agents pour effectuer des repérages, puis a réalisé une première série de prises de vues en noir et blanc qu'elle va compléter en couleur au printemps.

C’est le fruit de ce travail en immersion qui sera prochainement présenté à l'automne 2020 au public, à La Croix Valmer, à la suite d'ateliers d'écriture et de rencontres avec les habitants.

Une vraie aventure artistique et humaine !

© GUANAES L.