Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share

Plan de défense contre l'incendie

L'un des risque majeur de nos écosystèmes méditerranéens est le feu de forêt. Afin de diminuer ce risque et l'impact catastrophique qu'un feu aurait sur ces milieux, le Parc national de Port-Cros met en place plusieurs mesures:

Parmi elles, un plan de défense contre l'incendie. Ces documents, élaborés en concertation avec les partenaires de la prévention et de la lutte (SDISS du Var, département, DDTM, Région Sud-PACA, etc), planifient les équipements (piste d'accès, débroussaillement, citerne d'eau, etc) et les aménagements forestiers pour une période de 10 ans afin de :

  • prévenir les incendies par l'information, l'amélioration de la détection,
  • ralentir la progression du feu par le débroussaillement, la sylviculture,
  • favoriser les action de lutte en facilitant l'accès aux moyens de lutte, débroussaillement, maintien de réserve en eau, etc

 

Stratégie de lutte de l'île de Port-Cros

Pour l’île de Port-Cros, ce plan préconise de centrer la lutte sur les moyens aériens. En effet, l'acheminement de moyens terrestres est rendu très aléatoire du fait de l'éloignement de l'île du continent.

En revanche, l'accent est mis sur la prévention, la sensibilisation des publics qui reste la première action pour éviter le départ du feux. Cela est complété par la concentration de l'effort de lutte sur les départs de feux. Le parc national de Port-Cros s'est ainsi doté d'un véhicule légers, 4x4 équipé d'une moto-pompe. Cette équipement est doublé par celui du SDIS du Var, moyen affecté au centre de secours de Hyères pendant la période estivale.

Stratégie de lutte de l'île de Porquerolles

Pour l’île de Porquerolles, le plan préconise la création et l'aménagement d'ouvrages de lutte contre l'incendie tout en respectant les exigences d'un territoire d'exception (site classé, cœur de parc national). Ainsi, il fait l'objet d'une autorisation au titre de la loi des sites classés en date du 4 septembre 2013 complété par une étude d'incidence dans le cadre du site Natura 2000 dit de La rade d'Hyères (FR9301613) qui évalue les impacts possibles ainsi que les solutions apportées.

Le principe de lutte contre l'incendie de forêt se base sur la compartimentation des massifs forestiers.

Celle-ci s’appuie, sur l'île de Porquerolles, sur les plaines agricoles, limitant ainsi les interventions de débroussaillement comme complément des activités agricoles. Le Parc national de Port-Cros facilite l'activité agricole de plaine, non seulement pour le maintien du caractère des lieux, du paysage, mais aussi afin de limiter l'impact de la lutte contre l'incendie de forêt.

L'implantation des ouvrages stratégiques (axes de circulation et bande débroussaillée) en périphérie des plaines agricoles permet un positionnement des moyens de lutte selon l'axe du vent lors de l'incendie. Elle permet aussi d'obtenir des ouvrages dans la continuité du milieu ouvert que sont ces plaines, offrant ainsi une transition cohérente entre le milieu ouvert (plaines agricoles) et le cœur des massifs forestiers.

La stratégie de lutte intègre l'implantation des Obligations Légales de Débroussaillement (OLD) telles que définies par l'arrêté préfectoral du 20 avril 2011. Leur implantation y est clairement définie (50 m autour des constructions et 10 m de part et d'autre des voies d’accès à ces mêmes constructions).

Ces équipements sont réalisées en grande partie grâce au soutien financier de l'Union Européenne au travers du programme européen FEADER, du département du var, de la région PACA et de l'État français.