Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share

L'île de Port-Cros

Autrefois appelée la « Messé » (île du milieu), l’île de Port-Cros doit son nom à la forme en creux de son petit port. 

Autrefois appelée la « Messé » (île du milieu), l’île de Port-Cros doit son nom à la forme en creux de son petit port. Distante d’une quinzaine de kilomètres du continent, elle est, avec ses 4 km de long sur 2,5 km de large, la plus petite, mais aussi la plus montagneuse des îles d’or. Du fait d’un très ancien mouvement géologique, Port-Cros paraît avoir été basculée en pente vers le nord. Ainsi ses côtes rocheuses forment au sud des falaises abruptes, et des chaînons orientés du sud au nord enserrent des plaines et des vallons au débouché desquels correspondent des baies.

Une île longtemps pillée par des pirates barbaresques

Cependant, si aujourd’hui l’île de Port-Cros séduit les amoureux de la nature par sa beauté, le calme et la sérénité dont elle bénéficie, cela n’a pas toujours été ainsi. Elle a, en effet, été pendant longtemps la cible des pirates barbaresques qui y semaient la terreur. Mais dans les années 1630, Richelieu décide de protéger l’île des assauts des pirates en y construisant la Tour de l'Éminence, le Fort de l'Estissac et celui de Port Man.

Par ailleurs, il est également important de noter qu’entre les deux guerres, l’île de Port-Cros a vu défiler de nombreuses personnalités littéraires et artistiques telles que Saint-John Perse, Jules Supervielle, Jean Paulhan, André Malraux, André Gide, Paul Valéry.

Une richesse naturelle impressionnante 

L’île de Port-Cros héberge des espèces rares et des nicheuses comme l’aigle botté, le goéland Leucophée, le faucon pèlerin, le puffin de la méditerranée, etc. La faune terrestre de l’île est également constituée de certaines espèces particulières comme le Phyllodactyle, le discoglosse sarde, pour ne citer que celles-là.

Parc national depuis 1963, l’île de Port-Cros forme avec l’île de Porquerolles, les îles cœur du parc national de Port-Cros dont la mission principale est la protection du patrimoine de l’île et du périmètre marin situé autour d’elle.

Quelques sites phares de Port-Cros

À Port-Cros on trouve encore quelques maisons de pêcheurs, une petite église, mais également d’importants sites historiques tels que : La vigie, le vallon de la solitude, le manoir d’Hélène. L’île a également gardé de son passé militaire un certain nombre de forts au nombre desquels nous avons : le fort de l’Estissac, le fort de Port-Man, le fortin de la Vigie, le fort du Moulin, le fort de l’Éminence…

Documents utiles