Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share

Gestion forestière

La gestion forestière des cœurs du parc national de Port-Cros s'articule pleinement sur les principes fondamentaux des parcs nationaux de France et notamment sur leur caractère d'espace de protection permettant le suivi de  l'évolution des successions naturelles (art 3 – arrêté du 23 février 2007). D'autant qu'aucune filière de production de bois n'est établie sur les îles, les missions affectées aux espaces forestiers nécessitent de concilier la préservation des milieux et des espèces avec l'accueil du public.

À cette fin, un niveau différencié de gestion est établi selon le principe de diminution des interventions, et des aménagements selon l’éloignement du site au village. Fortement exploité aux XIXème siècle, la forêt insulaire retourne peu à peu aux cycles sylvigénétiques naturels permettant le vieillissement et la sénescence des arbres, stades les plus souvent absents des cycles de production forestière.

L'essentiel de la gestion porte sur un accompagnement de son développement, la lutte contre les espèces invasives ainsi que l'amélioration de la sécurité des biens et des personnes le long des voies d'accès et des aménagements d'accueil (DFCI, arbres dangereux sur site d'accueil, etc).

 

Cette forêt est vivante. Sa gestion proche des cycles naturels, le changement climatique et les introductions de nouveau ravageur augmentent le risque de chute de branche, de chablis, le risque incendie, etc.  Soyez vigilant. Restez sur les sentiers ouverts au public.

Information sur la fermeture des massif :

la carte d'alerte du risque incendie est mise à jour quotidiennement sur le site de la préfecture du var