Parc national de Port-Cros et Porquerolles
-A +A
Share

GIREPAM

GIREPAM : Gestion intégrée des réseaux écologiques dans les Parcs et aires marines protégées
 

Le projet GIREPAM réunit les régions et les gestionnaires d’aires protégées engagés pour l’amélioration de la gouvernance et de la gestion des zones marines et côtières.

Le projet vise à identifier et mettre en œuvre des solutions concrètes aux problématiques les plus urgentes (fréquentation, exploitation des ressources, pollutions).

Dans le cadre du projet GIREPAM, le Parc national de Port-Cros met en place des actions à detsination des différents usagers du territoire sur les communes de l'aire d'adhésion ( La Garde, Le Pradet, Hyères, La Croix Valmer et Ramatuelle):

Les plaisanciers et plongeurs : opération Bateau Bleu, mise en place d'un outil paratgé de gestion et suivi des plongées ou encore la création et l'oganisation d'une zone d emouillage écologique en coeur de Parc national

Education à l'environnement : les classes plongées (parcours d'éducation et de sensibilisation à destination des collégiens), les voiles de Port-Cros (action d'éducation à l'environnement à des tination des administrations locales, des associations, des élus et du grand public), la campagne Ecogestes (sensibilisation en mer des plaisanciers)

Renforcement du collectif d'acteurs d'éducation à l'environnement du territoire : EXOCET - projet d'accompagnement des bases nautiques

Le Parc national de Port-Cros mène avec d'autres gestionnaires ,un travail transfrontalier afin de rédiger des plans d'actions et des propositions de règlementation pour les aires protégées et les sites Natura 2000.

Enfin, un travail de caractérisation et d'évaluation des services écosystémiques, de mise en oeuvre des systèmes de comptabilité environnementale et une identification des activités économiques surables sont menés dans ces sites.

La dimension innovante de ce projet est de démontrer  la valeur ajoutée d'un territoire en prenant appui sur des analyses scientifiques.

Partenariat et budget

Le projet GIREPAM est composé de 16 partenaires (ainsi que des partenaires associés) de France et d'Italie. Le chef de file est la région Sardaigne. Il regroupe plusieurs parcs et aires marines protégées (Réserve naturelle de Scandola, AMP de Tavolara, le Parc national des Cinque Terre...) mais aussi des partenaires universitaires (Université de Corse) et des collectivités territoriales (Région Ligure, Conseil départemental des Alpes Maritimes).

Le budget du projet GIREPAM s'élève à plus de 5,6 millions d'euros, financé également à 85 % par le Fonds européen de développement régional via le programme INTERREG Marittimo 2014-2020.

Calendrier : Janvier 2017 – Janvier 2020

 

© DR